HELLOMYLAB
Retour à la liste

Sécurité incendie : arrêt d'urgence

Réglementation

 

Les circuits alimentant les appareils de cuisson et les appareils de remise en température, en énergie électrique, en  combustibles  gazeux,  en  combustibles  liquides  ou  en vapeur,  doivent  comporter  un  dispositif  d’arrêt  d’urgence par énergie.

Arrêté du 25 Juin 1980

 

Votre laboratoire de cuisine doit se conformer à l'arrêté du 25 Juin 1980, et donc être équipé d'un dispositif d'arrêt d'urgence coupant l'alimentation des appareils sous tension. 

 

Quelles cuisines sont concernées ? 

 

Toute cuisine professionnelle classée ERP 1 à 4 doit disposer d'un dispositif permettant de couper la source d'énergie électrique de tout ou partie d'une installation lorsqu'elle risque de générer un choc électrique ou tout autre dégât électrique sur les biens et les personnes. 

Concernant les ERP 5, sont soumis à cette règle tous les établissements classés "Grande Cuisine" (c'est à dire dont l'ensemble du matériel de cuisson et de remise en température représente plus de 20kWa), ainsi que tous les locaux disposant de friteuses ouvertes, comme l'indique le CO 27, extrait ci-dessous.

 

Locaux à risque moyen

Application des dispositions de l'article CO 27 (§ 2)

 

 

Ou installer le dispositif d'arrêt d'urgence électrique dans le laboratoire de production ?

 


La commande du dispositif d’arrêt d’urgence d’une grande cuisine ou d’un office de remise en température est placée à l’intérieur du local et à proximité soit de l’accès, soit du bloc cuisson et des appareils de remise en température.
La commande du dispositif d’arrêt d’urgence de chaque îlot de cuisson est placée dans l’îlot concerné.

Les dispositifs d'arrêt d'urgence doivent être facilement accessibles, être correctement identifiés et comporter des consignes précisant les modalités d'action en cas d'incident.

Extrait de l'article GC 4

 

Quel fonctionnement pour votre dispositif d'arrêt d'urgence électrique ?

 

Le dispositif d’arrêt d’urgence de l’énergie électrique ne doit pas couper les circuits d’éclairage ni les dispositifs de ventilation contribuant à l’évacuation des fumées en cas d’incendie.

Extrait de l'article GC 4

 

En cas d'incendie, l'extraction installée dans votre laboratoire de cuisine ne doit pas être arrêtée. Son fonctionnement contribue à évacuer les fumées dégagées par le feu, et donc faciliter la maîtrise de l'incendie. Les normes imposent aux grandes cuisines d'être équipées d'extraction pouvant fonctionner pendant une heure à 400° (Article GC 11).

 

L'inspection de votre dispositif d'arrêt d'urgence 

 

La vérification du dispositif d'arrêt d'urgence de votre laboratoire est obligatoire, et doit être faite tous les ans. Une grille d'évaluation telle que proposée ci-dessous peut être utilisée pour vérifier la conformité de votre installation.