HELLOMYLAB
Retour à la liste

Sols & Recommandation R462

Paris

Réglementation

Traiteur

Récommandation et sécurité 

 

L'assurance Maladie, en partenariat avec des CNT - Comité Technique Nationaux - rédige régulièrement des Recommandations afin de prévénir les risques liés à votre métier. L'ensemble des recommandations sont accessibles en ligne

 Le respect de ces recommandations n'est pas une obligation, néamoins, en cas d'accident dû au non-respect de celles-ci, votre responsabilité peut être engagée. Il est donc essentiel de prendre en compte ces documents en cas de création ou d'extension de votre cuisine. 

 

 

R462


La Recommandation R462 a été diffusée à l'attention de tous les chefs d'entreprise du secteur de l'agro-alimentaire. Celle-ci porte sur les choix de revêtement recouvrant le sol des laboratoires de cuisine. Dans le domaine de la restauration, 20% des accidents du travail sont lié à des chute, une grande partie d'entre elles pouvant être évitée grâce à un sol adapté, même si celui-ci n'est pas l'unique facteur de glissade.

Les principaux facteurs de glissade sont : 

  • Le sol et à son relief, sa rugosité, sa dureté ou sa température
  • Les chaussures et leurs semelles, qui aggripent plus ou moins le sol selon leur dessin et leur nature 
  • Le comportement des salariés, leur vitesse de marche et leur perception du risque qui leur permet d'adapter ou non leur comportement
  • Les facteurs externe tel que la luminosité ambiante, l'encombrement du sol, le stress...

 

Les recommandations en matière de revêtement 


L'un des éléments primordial pour éviter, ou du moins limiter le risque de chute, est d'opter pour un revêtement de sol antidérapant. La nature antidérapante du sol est calculée par un "coefficient de frottement" établit par l'Institut National de Recherche et de Sécurité. Le coefficient de frottement des sols de laboratoires doit être supérieur à 0,3.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les différents types de sols : carrelage ou résine


Pour un laboratoire de cuisine, le choix se portera en général sur

- un sol en carrelage : carrelage doit être impérméable et étanche. Les joints ne doivent pas être en ciment mais en résine (on privilégie les joints en epoxy, un mélange de deux résines), celle-ci assurant un niveau d'hygiène et d'impérméabilité important, contrairement au ciment qui se dégradera dans le temps. 

- un sol en résine : les résines coulées ont l'avantage de ne pas avoir de joints, et donc de présenter une étanchéité parfaite. Les résines utilisées dans l'industrie agro-alimentaire ont une résistance importante aux chocs thermiques et sont donc adaptées aussi bien aux espaces de cuisson que de préparation froide. La pose est facile et rapide.

En effet, ces deux matériaux, en plus de pouvoir être anti-dérapant, permettent de respecter les bonnes pratiques d'hygiènes, étant faciles à entretenir et résistant

 

Hygiène : le sol doit être facilement nettoyable, et pour cela doit avoir un nombre de défaut limité, c'est à dire de creux ou de reliefs difficlement nettoyable, et qui n'apportent pas d'amélioration en termes d'anti-dérapage. Pour que le sol réponde aux recommandations, on doit observer moins de 50 défauts sur une surface de 100cm2.

Résistance : les fabricants de sol proposent des matériaux différents en fonction de votre coeur de métier et des produits que vous allez utiliser dans le cadre de votre activité, c'est à dire aux contraintes physiques et chimiques de votre secteur. Par exemple, les sols de laboratoire doivent pouvoir supporter les matières chaudes ou grasses sans être abimés ou dégradés. 

 

Quel que soit le choix opéré, la qualité de la pose et de l'entretien est primordiale pour que votre revêtement répondent aux normes d'hygiènes imposées durablement.

Lorsque vous recevez les devis pour la création de votre laboratoire, n'oubliez pas de prêter attention à la référence de revêtement choisi, que ce soit du carrelage ou de la résine. En effet, chaque sol à ses propres caractéristiques (résistance, coefficient de glissance, procédures et produits de nettoyage adaptés...). Ces éléments doivent être analysés en amont afin d'avoir un sol répondant à vos besoins, et assurant la sécurité de vos salariés à long termes.  

 

 

 

https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/31306/document/r462.pdf